Dans la région du Piémont riche d’Histoire, nichées entre les provinces de Asti et Cuneo, précieuses terres habillent les formes aimables de collines aux pentes douces et peignées de vignes, caressées par les cours d’eau Tanaro, Belbo et Bormida, qui les arrosent en en délinéant les confins.
Ce sont les Langhe.
Ici deux amis, Davide et Marco, unis par la passion du vélo, ont vu à travers les rayons des deux roues, ainsi que l’attrait d’une activité sportive, aussi la meilleure partie de l’espace qui l’accommode, mais maintenant non plus comme arrière-plan indifférent, non plus un théâtre mais le coprotagoniste.
Entre un pédalage et le goût d’un bon verre de vin, combiné avec l’agreste authenticité de la cuisine piémontaise, nâit l’idée de la Classica delle Langhe, bercée par la devise « moins d’agonisme et plus d’agriturisme ».
La Classica delle Langhe prend racine dans la valeur d’un territoire qu’on ne peut pas raconter, où le patrimoine culinaire et œnologique, l’unicité de paysages égaux et toujours différents et l’empreinte savante du passé justifient un coup de pédale alternatif, peut-être nouveau. D’ici la redécouverte de chemins peu battues, passages cachés qui exaucent une recherche différente, puor un esprit qui savoure. Voies et angles riches d’histoire rèvèlent la clé pour lire leur propre temps: les châteaux fiers sur les pointes les plus hautes, les théâtres de la misère racontés par Beppe Fenoglio et Cesare Pavese, les ruines et le vide du dépeuplement, jusqu’à la redécouverte des collines, de leur intimité, de leur paix.
Châteaux devenus musées ethnographiques, fermes converties en « bed and breakfast », investissements en productions d’excellence témoignent d’une forte ouverture au tourisme, d’une volonté d’accueillir et d’offrir.
(Ici le dialecte piémontais avec ses variations phonétiques unit les habitants des Langhe et un simple « regarde par là » devient « beica là », tant que cette petite curiosité linguistique va parfois accompagner certains moments, en partageant avec les hôtes la même voix.)
La Classica delle Langhe nâit donc afin de montrer le cœur, la vie et le goût de ce territoire.
La truffe, le Barolo, le Barbaresco et les autres vins sans oublier les fromages DOP, la noisette Tonda Gentile delle Langhe IGP font des Langhe une déstination idéale pour un tourisme aussi bien œnologique et culinaire que de paysage et culture; les mêmes éléments ont permis en 2014 l’entrée des Langhe parmi les biens naturels protégés de l’UNESCO.
Le nôtre veut devenir un rendez-vous annuel qui embrasse les trésors et les beautés de cette terre, un rendez-vous à donner à qui participera à un événement sur le territoire et pour le territoire.